Santé au travail

10 idées pour améliorer la qualité de vie au travail (QVT)

10 idées pour améliorer la qualité de vie au travail (QVT)
Par
Nelly Darbois
,
Kinésithérapeute, experte sport-santé.
10 idées pour améliorer la qualité de vie au travail (QVT)

L’amélioration de la QVT est une thématique complexe. C’est pourquoi toutes les idées d’actions concrètes visant son amélioration sont bonnes à prendre. Cet article inventorie 10 d’entre elles ; de quoi vous donner plein d’idées pour votre entreprise !

Prendre le temps

La thématique de l’amélioration de la QVT au travail est plus que jamais d’actualité. Le besoin de mettre en œuvre des actions pour l’améliorer peut alors se faire pressant. Il faut pourtant se garder de se précipiter : les problèmes touchant à la QVT sont trop délicats pour être réglés dans l’urgence.

Faire preuve de rigueur

La QVT est une idée qui recouvre plusieurs dimensions : autonomie des collaborateurs, qualité des relations entre collègues, qualité du cadre de travail, etc. Partir bille en tête sans réaliser un diagnostic précis de la dimension la plus problématique de la QVT dans son entreprise est une erreur.

Faire preuve de rigueur pour améliorer la qualité de vie au travail passe par :

  • la réalisation d’un diagnostic soigné du problème ;
  • une évaluation initiale qualitative et quantitative de la situation ;
  • un inventaire et une sélection des actions concrètes à disposition pour traiter le problème ;
  • la mise en œuvre de ces actions ;
  • une évaluation finale conforme à l’évaluation initiale.

Éviter le micro-management

Une bonne QVT passe par un haut niveau d’autonomie des collaborateurs dans l’entreprise. Plus de 50 % d’entre eux se plaignent que les pratiques de micro-management réduisent leur efficacité au travail.

Vos collaborateurs ont bien sûr besoin de managers compétents en mesure de les assister vers l’atteinte de leurs objectifs. Cette assistance ne doit cependant pas être synonyme de maternage vis-à-vis de leurs moindres faits et gestes.

Donnez le cap, contrôlez la trajectoire, pressurisez quand il le faut…Mais laissez leur suffisamment de liberté sur la manière de remplir leurs objectifs.

Recourir à un ergonome

L’ergonome est un spécialiste de l’évaluation et de l’adaptation des conditions de travail dans le but de diminuer les risques de TMS et les risques psycho-sociaux. Ces deux catégories de risques sont directement liées à la QVT. C’est pourquoi recourir à un ergonome peut être une action de choix dans le cadre de son amélioration.

Renforcer la cohésion d’équipe

Renforcer la cohésion d’équipe au sein de l’entreprise est un facteur déterminant de l’amélioration de la QVT. Plusieurs types d’actions sont possibles à cette fin :

  • organiser des séminaires d’équipe ;
  • promouvoir la pratique du sport collectif inter-entreprises ;
  • promouvoir une pratique collective brève d’activité physique sur le temps de travail (p. ex., une pause yoga) ;
  • favoriser une culture de l’afterwork.

Réaménager le lieu de travail

Notre cerveau porte les traces d’un héritage évolutif vieux de plusieurs millions d’années. La recherche a montré que notre psychologie s’épanouit dans des environnements spécifiques. Ce sont les environnements qui ressemblent aux lieux de survie privilégiés de nos lointains ancêtres : sites boisés pour se cacher et réservoir de gibier, présence de cours d’eau.

Des applications pratiques de ces connaissances ont déjà été déployés dans des entreprises. Elles sont plutôt simples et donnent de bons résultats sur la QVT :

  • augmentation du nombre de plantes vertes au sein de l’entreprise ;
  • création d’arrières-plans sonores à base de bruits d’oiseaux ;
  • création d’arrières-plans sonores à base de bruits de cours d’eau.

Repenser les réunions

Pour différentes raisons, les réunions sont une source de souffrance notable pour nombre de collaborateurs. Près de 47 % d’entre eux considèrent qu’un trop grand nombre de réunions est la première cause de perte de temps dans l’entreprise.

Depuis quelques années a émergé une véritable science des réunions. Les résultats de ces recherches donnent déjà des pistes très concrètes pour améliorer notablement le rapport de l’entreprise à ses réunions.

Voici quelques exemples de pistes dégagées par les chercheurs :

  • ne déclencher une réunion que si elle est vraiment nécessaire ;
  • mettre tout en œuvre pour que les participants soient à l’heure ;
  • ne pas permettre l’utilisation des smartphones ou autres appareils technologiques potentiellement distractifs ;
  • sélectionner les participants aléatoirement ;
  • s’efforcer par tous les moyens de terminer à l’heure.

Donner des opportunités d’évolution

La lassitude à la tâche peut créer une souffrance psychologique digne d’une véritable douleur chronique. Se préoccuper des risques de lassitude de ses collaborateurs est donc hautement pertinent en matière de QVT. Afin de diminuer ces risques, l’entreprise doit pouvoir proposer à ses collaborateurs des opportunités d’évolution.

Ces opportunités peuvent prendre la forme :

  • de propositions de reconversion vers un secteur différent de l’entreprise ;
  • de formation ;
  • d’évolution hiérarchique ;
  • d’une migration vers des tâches à plus haute responsabilité (et mieux rémunérées).

Définir des objectifs SMART

Il est important de donner aux collaborateurs des objectifs clairs. Et il est même possible de faire encore mieux avec des objectifs SMART.« SMART » est un acronyme dont chaque lettre signifie :

  • S pour spécifique ;
  • M pour mesurable ;
  • A pour ambitieux ;
  • R pour réaliste ;
  • et T pour temporellement défini.

Pouvoir travailler avec de tels objectifs est clairement garant d’une bonne QVT.

Recruter les bonnes personnes

Il est certain qu’une bonne organisation, un management de qualité ou encore un cadre de travail agréable sont des facteurs clés de la QVT. Il ne faudrait pas pour autant négliger les individualités de ses collaborateurs. Recruter des personnes avec de bons hard skills et soft skills contribuera assurément à doper la QVT de votre entreprise.

Nelly Darbois

Kinésithérapeute, experte sport-santé.

Diplômée de l’Institut de formation en kinésithérapie et d'un Master Recherche en Communication et pédagogie en santé, Nelly exerce aujourd'hui en tant que kiné et mène des travaux de recherche scientifique dans le domaine de la santé.

1 fois par mois, toutes les news de la QVT dans votre boite mail.
Vous pouvez vous désabonner à tout moment. Promis, on ne vous harcèlera pas.
Merci 🚀
Votre inscription a bien été prise en compte
Oops! Something went wrong while submitting the form.